« Small is beautiful » : des microfermes performantes

« Small is beautiful » : des microfermes performantes

Cher lecteur, quand on vous parle d’exploitations agricoles, quelles images
vous viennent ?

De grandes étendues de blé, des animaux, des tracteurs…

Ces images font écho à une agriculture conventionnelle pensée pour nourrir
les Français au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Or aujourd’hui, ce modèle
trouve ses limites : détresse des exploitants, dépendance aux subventions de la
PAC, épuisement des sols, pollution de l’environnement… Le recours massif aux
énergies fossiles, sous forme de carburant et d’engrais, conduit à une
situation ubuesque : 10 calories d’énergie sont utilisées pour produire 1 seule
calorie de nourriture1 !

En réaction se développent de plus en plus de microfermes – c’est-à-dire de taille inférieure à 1.5 hectare – en maraîchage biologique, cherchant à retrouver un modèle de production de nourriture plus respectueux de l’environnement, des maraîchers et des consommateurs. L’intérêt de ces petites fermes est d’une part qu’elles peuvent s’intégrer au maillage péri-urbain donc se rapprocher des réseaux de distribution, et d’autre part qu’elles sont peu mécanisées, donc :

C’est une belle idée de produire à proximité des villes, sur toute zone non
utilisée. Pour autant, d’un point de vue économique, ces fermes
permettent-elles aux maraîchers de dégager un revenu suffisant, dans des
conditions de travail acceptables et en respectant la nature ?

Quelques exemples

Certains se sont déjà penchés sur la question… Petit tour d’horizon…

A la ferme du Bec Hellouin en Normandie, Perrine et Charles Hervé-Gruyer
ont créé une parcelle maraîchère de 4 500 m² en permaculture avec des méthodes
de maraîchage intensives et l’utilisation de technologies modernes et recourant
le moins possible aux énergies fossiles. De 2011 à 2015, une étude est conduite
en partenariat avec l’INRA : ses résultats soutiennent que les méthodes de
culture employées sont particulièrement performantes et permettent d’envisager
un revenu décent avec un temps de travail acceptable2.

Microferme du Bec Helloin

@ Ferme du Bec Hellouin https://www.fermedubec.com/

De l’autre côté de l’Atlantique, aux jardins de la Grelinette, Jean Martin
Fortier et Maude-Hélène Desroches, produisent sur 8 000 m2 200 paniers de légumes vendus via le
réseau d’AMAP local et génèrent plus de 100 000 dollars canadiens de revenus
annuels3. Dans cette ferme, les
espaces de culture sont standardisés pour faciliter la gestion de la production
et tout est optimisé : l’achat des semences, l’estimation de la production, etc4.

Microferme de la Grelinette

@ Jean-Martin Fortier, http://lejardiniermaraicher.com/

Si l’on regarde un peu en arrière, l’idée de pouvoir produire intensément sur de petites surfaces n’est pas nouvelle ! A Paris, durant la seconde moitié du 19ème siècle, 6 % de la surface de la capitale intra-muros était cultivée. Les parcelles faisaient en moyenne 4 000 m2, avec un travailleur pour 1 000 m2 et huit récoltes par an, ceci notamment via l’utilisation de la technique des couches chaudes3.

Qu’est-ce qui fait donc le succès et la productivité de ces microfermes ?
C’est d’abord un travail important de conception du site et d’organisation du
travail en amont de la mise en production : design selon les principes
permaculturels ou agro-forestiers, standardisation des espaces de culture,
optimisation de la circulation dans la ferme, etc.

Ensuite, toutes ces fermes pratiquent une agriculture “bio-intensive”,
c’est-à-dire optimisant au maximum l’utilisation des terres, via par exemple :

  • un système d’association et de rotation des cultures au cours de l’année,
  • la culture de légumes hautement productifs et à forte valeur ajoutée (aubergines, concombres, salades) plutôt que des légumes de plein champ (carottes, pommes de terre etc.)
  • l’utilisation d’espacements minimaux entre cultures.

Enfin, ces fermes s’appuient sur des technologies non fossiles mais
modernes, telles que les semoirs de précision ou les serres amovibles, qui
permettent d’accroître la productivité à un coût moindre.

Néanmoins, il est à noter que ces microfermes, pour atteindre de tels
niveaux de productivité, ont souvent recours à des intrants extérieurs pour
l’apport de matières organiques, le site de production étant trop optimisé pour
en produire sur place5.

Ainsi, le mouvement des microfermes, s’il n’en est encore qu’à ses débuts,
offre aujourd’hui un axe crédible, complémentaire à l’agriculture
conventionnelle mis en place après la Seconde Guerre mondiale, dans l’objectif
de nourrir plus de 9 milliards de personnes en 2050.

Sources :

1 : Monot, C., “Quel est le coût énergétique de notre alimentation ?”, Club
Energie, Prospective et Débats, CNRS ECODEV 2000

2 : Morel, K., Guégan, C., Léger, F., Une ferme maraîchère biologique
viable sans motorisation? Le cas d’une approche holistique inspirée par la
permaculture
, 2015

3 : Delecourt, S., Boisseleau, P., “Produire plus sur une petite surface”,
FRAB Midi-Pyrénées, 2013

4 : Fortier, J-M., Le jardinier-maraîcher, Manuel d’agriculture
biologique sur petite surface,
Ecosociété, 2012

5 : Uzan, C., Véret, G., Micro-ferme de la Bourdaisière, conception
inspirée de la permaculture,
Rapport de design, mars 2014

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ville de Trévoux

Localisation : Ain (01), Auvergne-Rhône-Alpes 

Contexte : Péri-urbain

Surface développée : 30 ha

Portage : Public

Débouchés : tous

Pédagogie : tous

Contexte et objectifs

Dans l’Ain, la commune de Trévoux dispose de grands espaces non urbanisés, à l’instar des 30 ha de la zone Grand Champ. Sous l’impulsion de ses élus, la ville s’est engagée dans le développement durable et la protection de la biodiversité au travers de plusieurs projets sur cette zone : mise à disposition agricole, protection d’une zone humide, système de captage d’eau, ou encore élevage de chevaux.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour renforcer la cohérence et les synergies entre ces différents projets, afin de créer du lien avec les citoyens de la commune et valoriser Grand Champ en un lieu agritouristique.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
  • Inventaire biodiversité en coordination avec une écologue
Synthèse
  • Recommandations de valorisation sur la zone
  • Rédaction de fiches-action thématiques
  • Macro-chiffrage (investissements et coûts)
  • Croquis de mise en espace
  • Montage juridique, financements possibles
  • Ce projet a obtenu un financement par des crédits européens du fonds LEADER
Étude des besoins
  • Cartographie des acteurs locaux
  • Étude sociologique via entretiens semi-directifs
  • Sondage des habitants
Pilotage
  • Animation des réunions
  • Calendrier de mise en œuvre

Paris Terre d'Envol

Localisation : Seine-Saint-Denis (93), Ile-de-France

Contexte : Urbain

Surface développée : 1 ha

Portage : Public

Débouchés : Vente directe

Pédagogie : Écoles et grand public

Contexte & objectifs

Au sein du QPV Nord du Blanc-Mesnil, un terrain de 1ha en renouvellement urbain, accueillant des terrains de sport, a été identifié.

La Communauté de Communes Paris Terres d’Envol et la Ville du Blanc-Mesnil ont saisi cette opportunité pour y lancer un projet de ferme urbaine aux dimensions multiples : activités sportives, ouverture pédagogique et production alimentaire pour les habitants.

Le projet, baptisé Ferme Vitamine, est lauréat au niveau national de l’appel à projets Quartiers Fertiles de l’ANRU.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner les différentes phases de ce projet.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Modélisation technico-économique
  • Macro-chiffrage (investissements et exploitation)
  • Conception des aménagements
  • Définition des itinéraires techniques, plan de cultures
  • Plan d’affaires sur 5 ans
  • Préconisations juridiques et gouvernance du projet
  • Recherche de financements : projet lauréat du programme Quartiers Fertiles de l’ANRU
Étude des besoins
  • Cartographie des acteurs locaux
  • Étude sociologique via entretiens semi-directifs
  • Définition du programme pédagogique (animations)
Pilotage
  • Collaboration avec l’architecte en charge du projet
  • Calendrier de mise en œuvre

Groupe de restauration

Département : Seine-et-Marne (77)

Région : Ile-de-France

Surface développée : 3,5 ha

Portage : Privé

Débouchés : Restauration privée

Pédagogie : Tourisme

Contexte et objectifs

Le groupe d’hôtellerie-restauration souhaite accélérer son engagement socio-environnemental par la création d’un lieu vitrine, comprenant l’installation d’une ferme maraîchère agroécologique permettant d’approvisionner plusieurs restaurants du groupe, favoriser la biodiversité du lieu et proposer une nouvelle activité innovante à sa clientèle.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner la conception et la mise en production du projet en urgence, pendant l’année 2021 et en contexte de crise sanitaire.

Mission réalisée

Assistance à l’appel à candidatures SAFER
Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Modélisation technico-économique
  • Macro-chiffrage (investissements et exploitation)
  • Définition des aménagements et itinéraires techniques
Étude des besoins
  • Entretiens avec l’équipe projet : Directrice d’Hôtel, Chef et cuisiniers, service Espaces Verts…
  • Evaluation des besoins en volume
Insertion paysagère, collaboration avec l’architecte, cahier des charges technique
Recrutement, formation et suivi des maraîchers
  • Lancement des cultures en urgence à l’été 2021

Ville de Palaiseau

Localisation : Essonne (91), Ile-de-France

Contexte : Péri-urbain

Surface développée : 4 ha

Portage : Public

Débouchés : Vente directe, Restauration scolaire

Pédagogie : Écoles et grand public

Contexte & objectifs

Située au nord-ouest de l’Essonne, Palaiseau soigne particulièrement l’approvisionnement de sa restauration scolaire, avec quasi 100% de produits locaux et/ou sous signes de qualité. Ses élus souhaitent poursuivre dans cette voie, renforcer les circuits courts locaux en tirant parti d’une grande zone de 14 ha classée en zone N et propriété de l’Agences des Espaces Verts Ile-de-France.

En partenariat avec la Région ainsi que la Communauté d’Agglomération Paris-Saclay, la Société du Grand Paris et INRAE AgroParisTech, la Ville souhaite développer une ferme maraîchère biologique, productive et pédagogique sur 4 ha, avec un espace de vente et des animations à destination des milieux scolaires et associatifs.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Modélisation technico-économique
  • Macro-chiffrage (investissements et exploitation)
  • Schémas d’aménagement
  • Définition des itinéraires techniques, plan de cultures
  • Plan d’affaires sur 5 ans
  • Préconisations juridiques et gouvernance du projet
  • Liste de subventions potentielles
Étude des besoins
  • Cartographie des acteurs locaux créateurs des synergies avec la future ferme (scolaires, distribution)
  • Étude sociologique (entretiens semi-directifs) auprès des acteurs locaux recensés, rapport sociologique
  • Définition du programme pédagogique (animations)
  • Sondage quantitatif en porte à porte auprès de 150 familles palaisiennes
Pilotage
  • Animation partenariale des comités techniques et de pilotage
  • Calendrier de mise en œuvre
Appel à candidatures prévu en 2022

Ville d'Illkirch

Localisation : Bas-Rhin (67), Grand-Est

Contexte : Urbain

Surface développée : 8-15 ha

Portage : Public

Débouchés : Restauration scolaire, Vente directe

Pédagogie : Grand Public et Insertion

Contexte & objectifs

Au sein de l’Eurométropole de Strasbourg, la ville d’Illkirch souhaite réaligner un projet de ZAC avec les enjeux environnementaux de notre époque.

Ainsi, un projet alimentaire au bénéfice des habitants a émergé, sous la forme d’ un pôle agricole de proximité en maraîchage biologique, afin de fournir des produits frais, locaux et bio aux habitants et aux écoles et offrir un terrain de jeu pour des activités pédagogiques et d’insertion professionnelle.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner la conception de ce projet.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Modélisation technico-économique
  • Macro-chiffrage (investissements et exploitation)
  • Schéma d’aménagement
  • Modélisation 3D
  • Aide au montage juridique et foncier
Étude des besoins
  • Atelier de cadrage du concept avec les élus
  • Evaluation des besoins en volume de la cuisine centrale
Participation aux réunions avec les partenaires

Ville d'Illzach

Localisation : Haut-Rhin (67), Grand-Est

Contexte : Urbain

Surface développée : 3-9 ha

Portage : Public

Débouchés : Vente directe

Pédagogie : Grand Public et Scolaire

Contexte et objectifs

Avec l’impulsion du vaste projet d’agriculture de proximité de la M2A, les élus et services de la ville d’Illzach souhaitent développer le maraîchage biologique et les circuits-courts sur la commune, en y implantant une ou plusieurs fermes urbaines agroécologiques en vue de nourrir les Illzachois.es et créer du lien social grâce à des animations (écologie, alimentation) par un maraîcher professionnel.

En partenariat avec la Chambre d’Agriculture d’Alsace, Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner la conception de ce projet.

Mission réalisée

Cartographie foncière
Modélisation technico-économique
  • Participation à la conception des aménagements
  • Recommandations sur les conduites de cultures en agroécologie
Étude des besoins
  • Cartographie des parties prenantes locales
  • Étude via entretiens semi-directifs
  • Recommandations pédagogiques pour les futures animations
Participation aux comités de pilotage

Ville de Neuilly-sur-Marne

Localisation : Seine-Saint-Denis (93), Ile-de-France

Contexte : Urbain

Surface développée : N/A

Portage : Public

Débouchés : Multiples

Pédagogie : Grand Public

Contexte & objectifs

A Neuilly-sur-Marne, les élus ont fixé parmi les priorités de leur mandat le programme « Neuilly Ville Verte » visant à rendre le territoire plus résilient et répondre aux attentes des citoyens sur les questions alimentaires. Dans ce cadre, les élus ont la volonté de développer le jardinage et le maraîchage, via la mise en place de projets d’agriculture urbaine à l’échelle de la commune.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour étudier le potentiel foncier de développement en agriculture urbaine, puis établir des recommandations en matière de stratégie à mettre en place.

Mission réalisée

Etude foncière via données SIG
  • Identification de fonciers en pleine terre et toitures
Panorama des agricultures urbaines à envisager
  • Avantages et points d’attention de chaque option, recommandations

Prieuré de Vivoin

Localisation : Sarthe (72), Pays de la Loire

Contexte : Rural

Surface développée : 2 ha

Portage : Privé

Débouchés : Vente directe

Pédagogie : Grand Public, Tourisme

Contexte & objectifs

Dans le cadre du projet de transformation du Prieuré de Vivoin, inscrit aux Monuments Historiques, en un lieu d’exposition et de transmission autour du patrimoine historique, de l’art et de la production horticole, les jardins extérieurs sont destinés à devenir des espaces nourriciers, respectant l’identité du lieu et s’inscrivant par leur forme et leur fonction dans la tradition monastique.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner la conception et la mise en production de ce projet.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Gestion des prestataires extérieurs
Modélisation technico-économique
  • Macro-chiffrage (investissements et exploitation)
  • Schémas d’aménagement
  • Définition des itinéraires techniques, plan de cultures

Ville de Saint-Martin-d'Hères

Localisation : Isère (62), Auvergne-Rhône-Alpes

Contexte : Urbain

Surface développée : N/A

Portage : Public

Débouchés : tous

Pédagogie : tous

Contexte et objectifs

Dans le cadre du Plan Climat territorial, la ville amorce une réflexion sur une démarche agricole et alimentaires et souhaite fixer des orientations pour le développement d’une politique en matière d’agriculture urbaine et périurbaine durable.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour étudier le potentiel de développement en agriculture et imaginer des scenarii de mise en place de projets.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Visite des sites candidats
  • Etude réglementaire
Modélisation technico-économique
  • Proposition de 2 scénarii d’aménagement
Étude des besoins
  • Cartographie des acteurs locaux créateurs des synergies avec la future ferme (scolaires, alimentaires, parcs et jardins)
  • Étude sociologique via entretiens semi-directifs auprès des acteurs locaux recensés

Veolia Eau Nord Bourgogne

Localisation : Bourgogne-Franche-Comté

Contexte : Rural

Surface développée : N/A

Portage : Public / Privé

Débouchés : Vente directe

Pédagogie : grand public

Contexte et objectifs

Veolia Eau a pour activité principale la gestion déléguée de services d’eau et d’assainissement pour le compte de collectivités publiques et d’entreprises. Dans le cadre de la stratégie du groupe de devenir la référence en matière d’économie circulaire, l’équipe régionale de Veolia Eau cherche à évaluer l’appétence du territoire pour des projets de maraîchage biologique.

Cultures et Compagnies a été sollicitée afin d’assurer l’évaluation de l’opportunité sur la région Bourgogne-Franche-Comté.

Mission réalisée

Étude globale
  • Etude de l’environnement (zones protégées)
  • Etude du schéma d’urbanisme et d’aménagement du territoire
  • Recensement des initiatives maraîchères dans un rayon de 10 km
  • Prise en compte des initiatives locales en matière alimentaire (PAT)

Communauté de communes du Grand Cubzaguais

Localisation : Gironde (33), Nouvelle-Aquitaine

Contexte : Péri-urbain

Surface développée : 14 ha

Portage : Public

Débouchés : Restauration scolaire

Pédagogie : professionnels, écoles et grand public

Contexte et objectifs

Le Grand Cubzaguais dispose de grands espaces naturels longeant la métropole de Bordeaux. Les thématiques d’aménagement durable se sont renforcées : PCAET, mobilité, projet de Plan Alimentaire Territorial… et notamment l’agriculture durable.

Ainsi la ZAC du Parc d’Aquitaine, à Saint-André-de-Cubzac est fléchée pour accueillir un pôle d’agriculture de proximité (maraîchage, petit élevage, arboriculture…) de 14 ha afin de fournir les cantines scolaires (4000 élèves en 1er degré) et créer du lien social en proposant des formations et animations adaptées aux attentes des parties prenantes locales (écoles, associations, syndicats…)

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner les différentes phases de ce projet.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Modélisation technico-économique
  • Macro-chiffrage (investissements et exploitation)
  • Conception des aménagements
  • Définition des itinéraires techniques, plan de cultures
  • Plan d’affaires sur 5 ans
  • Préconisations juridiques et gouvernance du projet
Étude des besoins
  • Cartographie des acteurs locaux
  • Étude sociologique via entretiens semi-directifs
  • Analyse des achats des cantines scolaires
Pilotage
  • Animation des réunions
  • Calendrier de mise en œuvre

Balenciaga

Localisation : Italie

Contexte : Rural

Surface développée : 1 ha

Portage : Privé

Débouchés : Vente directe

Pédagogie : salariés

Contexte et objectifs

Balenciaga est une grande entreprise française de mode et de luxe appartenant au groupe Kering, avec une empreinte internationale. En Italie, elle souhaite valoriser les espaces de prairie autour d’une de ses usines de fabrication de maroquinerie en une ferme maraîchère biologique.

Ce projet permet de consolider les initiatives sociétales et environnementales déjà portées par le groupe, ainsi que nourrir les 400 salariés de l’usine en leur distribuant la production de fruits et légumes bio.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner la conception et la mise en œuvre du projet.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Étude des besoins
  • Etude des besoins des salariés via sondage

Modélisation technico-économique
  • Macro-chiffrage (investissements et exploitation)
  • Conception des aménagements
  • Définition des itinéraires techniques, plan de cultures
  • Visuels 3D
Accompagnement à la mise en œuvre
  • Rédaction de cahiers des charges (architecte, travaux)
  • Plan de réseau d’irrigation
  • Suivi chantier
  • Recrutement du maraîcher
  • Conseils techniques agricoles
Pilotage
  • Animation des réunions
  • Calendrier de mise en œuvre
  • Gestion de projet

LHTP

Localisation : Yonne (89), Bourgogne-Franche-Comté

Contexte : Rural

Surface développée : 1 ha

Portage : Privé

Débouchés : Restauration privée

Pédagogie : Tourisme

Contexte et objectifs

Les Hotels (très) Particuliers souhaitent intégrer dans un projet de rénovation d’hôtel-restaurant une dimension durable, écologique et se rapprochant de l’agrotourisme. Dans ce cadre, l’entreprise projette de faire renaître le potager d’un grand chef étoilé et de proposer à ses clients un centre d’activités et de formation (agroécologie, permaculture).

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner la conception de ce projet.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager
  • Etude réglementaire
Pilotage
  • Benchmark des formations en agroécologie / permaculture
  • Gestion de projet
Modélisation technico-économique
  • Recommandation de concept global (ateliers, animations, production)
  • Maquette de l’espace productif
  • Macro-chiffrage

Cérélia

Localisation : Jura (39), Bourgogne-Franche-Comté 

Contexte : Rural

Surface développée : 2 ha

Portage : Privé

Débouchés : Vente directe

Pédagogie : salariés

Contexte et objectifs

Avec un effectif de plus de 1 600 collaborateurs, Cérélia est l’une des références mondiales sur le marché des pâtes ménagères. En Europe, elle compte 11 usines de production accueillant des employés sur des sites disposant d’espaces verts inexploités.

Une ferme maraîchère associée à un site de production permettrait de nourrir les salariés en fruits et légumes bio, renforcer les liens grâce aux activités teambuilding et consolider l’engagement du groupe en matière d’alimentation durable.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner la conception de ce projet.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Pilotage
  • Gestion de projet

Modélisation technico-économique
  • Conception des aménagements
  • Etude approfondie des enjeux autour des humides
  • Perspectives de valorisation de la zone

Storengy

Localisation : Yvelines (78), Ile-de-France

Contexte : Rural

Surface développée : 3 ha

Portage : Privé / Public

Débouchés : Vente directe

Pédagogie : Salariés

Contexte & objectifs

L’entreprise Storengy, appartenant au groupe ENGIE, gère des sites de production avec d’importantes réserves foncières qu’elle souhaite, dans le cadre de sa stratégie RSE et biodiversité, valoriser en lien avec les communes partenaires.

Une ferme maraîchère associée à un site de production permettrait de nourrir les salariés en fruits et légumes bio, renforcer les liens grâce aux activités teambuilding et consolider l’engagement du groupe en matière de développement durable.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner la conception de ce projet.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Pilotage
  • Gestion de projet
Modélisation technico-économique
  • Conception des aménagements
  • Macro-chiffrage des investissements et des coûts
  • Modèle économique

HEC Paris

Localisation : Yvelines (78), Ile-de-France

Contexte : Péri-urbain

Surface développée : 1 ha

Portage : Privé

Débouchés : Vente directe

Pédagogie : étudiants

Contexte et objectifs

HEC Paris fait partie des meilleures formations mondiales en matière de management. Son campus de 138 ha situé à Jouy-en-Josas entame une réflexion sur les modes d’aménagement en développement durable.

Un projet de ferme maraîchère agroécologique pour nourrir les étudiants et les sensibiliser à l’alimentation durable, s’intégrant de façon circulaire à la vie sur le campus est mis à l’étude.

Cultures et Compagnies a été sollicitée pour accompagner la conception de ce projet.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude réglementaire
Pilotage
  • Gestion de projet
Modélisation technico-économique
  • Macro-chiffrage (investissements et exploitation)
  • Conception des aménagements
  • Définition des itinéraires techniques, plan de cultures

Veolia Eau IDF

Localisation : Ile-de-France

Contexte : Péri-urbain

Surface développée : N/A

Portage : Public / Privé

Débouchés : Vente directe

Pédagogie : grand public

Contexte et objectifs

Veolia Eau a pour activité principale la gestion déléguée de services d’eau et d’assainissement pour le compte de collectivités publiques et d’entreprises. Dans le cadre de la volonté stratégique du groupe de s’insérer d’ici à 2040 dans les thématiques liées à l’agriculture urbaine, le parc immobilier est analysé afin d’identifier de potentiels fonciers mobilisables.

Cultures et Compagnies a été sollicitée afin d’évaluer la faisabilité de projets de cultures agroécologiques sur trois d’entre eux.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
  • Etude du contexte local
  • Diagnostic agro-paysager et prélèvements de sol
  • Etude approfondie des seuils de toxicité
Modélisation technico-économique
  • Atouts et contraintes de chaque parcelle, matrice de décision
  • Recommandations d’aménagement des parcelles retenues
  • Itinéraires techniques
  • Propositions d’animations
  • Chiffrage des investissements

Ville de Grenay

Localisation : Pas-de-Calais (62), Hauts-de-France

Contexte : Péri-urbain

Surface développée : 2,5 ha

Portage : Public

Débouchés : Vente directe, Restauration scolaire

Pédagogie : écoles et grand public

Contexte et objectifs

Ville appartenant historiquement au Bassin Minier, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Grenay possède, au cœur de son centre-ville, de nombreuses « dents creuses » inexploitées que les élus souhaitent se réapproprier en un projet innovant évoluant entre préservation du patrimoine et amélioration du cadre de vie.

En partenariat avec Maisons&Cités, Pas-de-Calais Habitat et Territoires62, la Ville souhaite ainsi développer des surfaces maraîchères biologiques afin de créer du lien social dans un quartier prioritaire, approvisionner localement, revaloriser la Cité, la fierté et la qualité de vie des habitants et supprimer les coûts d’entretien des dents creuses.

Mission réalisée

Étude de faisabilité
Modélisation technico-économique
  • Macro-chiffrage (investissements et exploitation)
  • Schémas d’aménagement
  • Définition des itinéraires techniques, plan de cultures
  • Plan d’affaires sur 5 ans
  • Montage juridique, préconisations sur la gouvernance
  • Liste de financeurs potentiels
Étude des besoins
  • Cartographie des acteurs locaux
  • Étude sociologique via entretiens semi-directifs
  • Atelier de co-conception avec les habitants
  • Définition du programme pédagogique (animations)
Pilotage
  • Animation de réunions
  • Recommandations de mise en œuvre
Appel à candidatures prévu en 2022